• Perte de poids

    Me peser m’aide-t-il à maigrir ?

    Quand on en vient à parler de perte de poids, il ne fait pas longtemps pour que la balance s’immisce dans la conversation.Quand on prend la décision de maigrir, on pense tout de suite à se peser.

    Alors cet objet si commun que l’on a tous dans nos salle de bain : ami ou ennemi ?

    Qui n’a jamais redouté le célèbre passage du pèse personne chez le médecin ?

    C’est fou comme un chiffre inscrit a le don pour modifier instantanément nos émotions.

    Le chiffre est bon et youpi tout va bien, la journée commence super bien

    Le chiffre monte à la hausse et tout de suite c’est la cata ! Notre journée démarre mal et nous doutons de notre capacité à maigrir

    Mais en tout objectivité , le résultat de la balance a t-il un quelconque impact sur notre masse grasse ?

    Et bien pas du tout.

    Nous perdons du poids pendant la nuit :

    Ce n’est pas parce que vous avez pris 300 g dans la nuit que vous avez grossi et ne pensez pas non plus que vous avez maigri si votre balance affiche -300 g le matin.

    Faites une simple expérience :

    Pesez vous le soir avant de vous coucher et peser-vous le lendemain matin au réveil.

    Si votre métabolisme fonctionne correctement, vous devriez avoir perdu minimum 300 g dans la nuit.Vous vous dites déjà : « Super, je maigri à vue d’oeil ! »

    En fait vous n’avez pas maigri pour autant, vous avez juste perdu de l’eau de manière tout à fait naturelle par les reins, la peau et les poumons.

    Saviez-vous que vous perdiez de l’eau par le simple fait de respirer.

    Si par contre le lendemain matin vous n’avez pas perdu 300 g par rapport à la veille au soir, il est fort probable que vous fassiez de la rétention d’eau.Nous verrons dans un autre article ce que nous pouvons faire pour en finir avec la rétention d’eau et maigrir efficacement.

    La graisse met du temps pour être produite

    Nous venons de voir que si vous avez pris 1 kilo en deux jours cela ne peut être que de l’eau.Et oui la graisse n’apparaît pas instantanément.Il est totalement impossible que votre corps fabrique un kilo de graisse dans la nuit !

    De même si vous perdez un kilo très rapidement, il est fort probable que cela ne soit que de l’eau.

    Il ne sert donc strictement à rien de se peser tous les jours.Si ce n’est à se démoraliser lorsque le résultat espéré n’est pas au rendez-vous.

    Se peser une fois par semaine

    Pour avoir une bonne idée de l’évolution de son poids, le mieux est de se peser une fois par semaine et surtout toujours à la même heure et sur la même balance.

    C’est le matin après être aller au toilette que notre poids est le plus bas.

    Mais vous pouvez choisir n’importe quel moment de la journée du moment que vous respectez cet horaire toutes les fois où vous vous pesez.

    Quel type de balance utiliser ?

    Tout dépend de ce que vous voulez savoir.

    Pour une simple courbe de poids une balance toute simple suffit à condition qu’elle soit bien étalonnée.

    Si vous voulez avoir d’autres informations, l’impédance-mètre s’avère nécessaire. Il permet de

    d’évaluer le taux de masse grasse d’une personne .

    Cela est très intéressant, pour connaître votre évolution, particulièrement si vous êtes active sur le plan physique.

    Le muscle pèse plus lourd que la graisse !

    Quand on parle de poids, il est très important de savoir que le muscle pèse plus lourd que la graisse.

    Ainsi, si vous faites de l’activité physique vous pouvez affiner significativement votre silhouette tout en gardant le même poids. Et cela fait toute la différence.

    J’ai des personnes qui viennent me voir désespérées parce que leur poids n’a pas bougé du tout.

    Et pourtant quand je prend leur mensurations, elles ont perdu en centimètres.

    Elle s’affine au fur et à mesure qu’elles gagnent en muscle.Pour autant elles ne perdent pas de poids.

    Quel est votre objectif ?

    C’est la que la détermination de votre objectif est primordiale.

    J’entends toute la journée : je viens vous voir parce que je veux maigrir  ou perdre du poids.

    Mais au fond de vous qu’est ce que vous voulez vraiment :

    -être plus à l’aise dans vos vêtements ?

    -rentrer dans cette jupe que vous mettiez avant ?

    -vous sentir mieux dans votre corps ?

    -avoir plus confiance en vous ?

    Nous parlerons dans un prochain article de l’objectif car il est primordial pour votre réussite.

    La balance ne doit pas vous obnubiler.

    Une chose est certaine, le moment de la pesée hebdomadaire doit vous donner une indication sur l’évolution de votre ligne mails il ne faut pas lui donner plus d’importance qu’il n’en a.Trop de personnes ont une relation malsaine avec leur balance.

    Le poids ne doit pas tourner à l’obsession.

    Ce qui résiste persiste. La seule chose que l’on gagne à trop se peser , c’est à se mettre la pression .

    Et n’oubliez jamais que pour maigrir, il faut rester SEREINE.

    En terme de poids, le stress est votre pire ennemi.

    Votre état d’esprit a une grande influence sur votre silhouette et votre motivation à atteindre votre objectif et à mettre en place les actions qui vous permettront de l’atteindre.

    Pensez également à vous faire accompagner.

    Partout en France les hypno-nutritionnistes vous suivent tout au long de votre parcours pour vous donner des conseils en nutrition et en nutrithérapie et vous faire vivre de belles séances d’hypnose.

    Pour vous aider à maigrir avec l’hypnose à  Gap et Grenoble

     

    Cabinet d’hypno-nutrition de Grenoble

    07 66 86 94 04

    Cabinet d’hypno-nutrition de Gap

    06 99 54 97 90

  • Perte de poids

    Ces hormones qui font varier notre poids :

    Résultat de recherche d'images pour "hormones"

    Ces hormones qui font varier notre poids :

    Quand on parle de poids, on entend souvent la phrase : « Elle a grossit , ce doit être hormonal »

    En effet, il y a des personnes qui mangent sainement, qui ne grignotent pas, qui ne mangent pas en grande quantité, qui font du sport et pourtant qui grossissent.

    Comment cela est possible ?

    Et bien oui, nous sommes dépendants de notre système hormonal.Et avec la méthode Chataigner,

    on apprend à nourrir nos hormones et à s’en servir pour perdre du poids.

    Vous cherchez un thérapeute près de chez vous , cliquez ici :

     

    Voyons ces hormones qui ont une incidence sur notre poids :

    1.Les hormones qui peuvent nous faire grossir

    l ‘insuline :

    Elle joue un rôle régulateur en maintenant la glycémie à des taux acceptables pour l’organisme.

    Lorque la glycémie monte, ce qui est dangereux pour la santé, l’insuline fait rentrer le sucre dans les cellules.Elle encourage ainsi le stockage du glucose comme glycogène dans le foie, le muscle et les cellules graisseuses.

    Le glycogène pourra ainsi être utilisé ultérieurement quand l’organisme aura une besoin accru d’énergie.

    L’insuline stimule en priorité la synthèse du glycogène dans le foie, mais quand le foie est saturé avec du glycogène, le stockage se fait alors dans le tissu adipeux, ce qui implique la création de masse graisseuse.

    Il est donc primordiale de contrôler son taux d’insuline en diminuant les apports en sucres de toutes sortes et en privilégiant les aliments à index glycémique moyen et bas.

    -le cortisol:

    appelée hormone du stress, elle nous permet de faire face à des dangers imminents en procurant l’énergie dont le corps a besoin pour gérer la situation.

    Autrement dit, c’est elle qui permet de fuir devant un lion qui nous attaque.

    Cela ne nous sert pas à grand chose dans notre quotidien moderne, vous en conviendrez néanmoins à chaque stress, une sécrétion de cortisol pousse notre corps à rendre disponible de l’énergie.

    Le cortisol mobilise toute l’énergie disponible afin de la faire parvenir aux organes qui en ont besoins.Face au danger, nous devons être capables de fuir ou combattre .Mais bien souvent les menaces actuels ne nécessitent pas de grandes quantités d’énergie et le cortisol va donc créer des réserves qui ne seront pas utilisées donc stockées.

    Je reviendrai plus précisément sur les conséquences du stress, le mal du notre siècles , dans un prochain article.

    2 Les hormones qui nous aident à maigrir.

    La leptine :

    la leptine est une hormone digestive qui permet à la fois de réguler les réserves lipidiques de l’organisme et de stimuler la satiété. C’est d’ailleurs pourquoi elle est aussi nommée « hormone de la satiété ».

    C’est elle qui vous fait dire à la fin du repas : «  je n’ai plus faim , j’ai assez mangé »

    Un taux suffisant de leptine permet de réguler la prise alimentaire.

    Lorqu’on a un faible niveau de leptine cela peut souvent entraîner des fringales dans la journée et des troubles du comportement alimentaire.

    La testostérone :

    Sécrétée chez l’homme comme chez la femme, c’est une hormone qui favorise la synthèse protéique et le développement de la masse musculaire. Un taux suffisant de testostérone permet alors de stimuler le métabolisme et d’éviter le stockage des lipides et des sucres sous forme de triglycérides.

    La vitamine D permet d’augmenter significativement la synthèse de testostérone.

    Votre hypno-nutritionniste peut vous conseiller sur son utilisation :

    https://www.methode-chataigner.com/notre-reseau

    Les hormones thyroïdiennes :

    la glande thyroïde et les hormones thyroïdiennes (T3,T4) sont responsables du bon fonctionnement de l’organisme dans sa globalité.La thyroïde est le chez d’orchestre de notre santé mais aussi de notre poids.

    Si votre thyroïde dysfonctionne , cela dérégule complètement le métabolisme entraînant une prise de poids parfois importante.

    La bonne nouvelle c’est que nous savons de quoi la thyroïde a besoin pour fonctionner de manière optimum.

    Prenez contact avec votre hypno-nutritioniste, pour vous aider à réguler votre thyroïde

    Pour vous aider à maigrir à Grenoble et Gap.

    Cabinet d’hypno-nutrition de Grenoble

    07 66 86 94 04

    Cabinet d’hypno-nutrition de Gap

    06 99 54 97 90

     

  • Perte de poids

    Faut-il compter les calories pour maigrir?

    Quelle femme cherchant à maigrir n’a jamais regardé le nombre de calories contenues dans un aliment avant de l’acheter ?
    Quelle femme au régime ne s’est jamais évertuée à additionner les calories de sa journée dans l’espoir de voir s ‘envoler les kilos stockés depuis des années ?
    On pourrait croire, dans le cadre d’une perte de poids, qu’il suffit de chasser les calories pour se débarrasser de nos kilos en trop et maigrir une bonne fois pour toute.

    Cette pratique courante est elle efficace et a-t-elle du sens ?
    Ne rêvez vous pas de ne plus compter les calories ou même de ne plus pesez les aliments ?

    Et puis d’abord qu’est-ce que c’est qu’une calorie ?

    La calorie est une unité mesurant la capacité d’un aliment à réchauffer d’un degré 1 gramme d’eau à pression atmosphérique normale.

    C’est une unité qui permet de calculer notre métabolise de base, c’est à dire les besoins énergétiques de notre corps pour assurer toutes ses fonctions vitales au repos(respiration, digestion, maintien de la température corporelle, etc…)

    Savez vous qu’une femme a besoin de  2000 calories par jour pour être en bonne santé ?
    Vous comprendrez donc qu’il soit aberrant que certains régimes préconisent moins de 1000 calories par jour pour maigrir.

    Si l’on raisonne en toute logique :

    kilocalories consommées – kilocalories dépensées = perte ou gain de poids selon que le résultat de la soustraction est positif ou négatif.

    Oui mais voilà l’être humain est beaucoup plus compliqué qu’une simple formule mathématique.

    Nous n’avons pas tous les mêmes besoins énergétiques.

    D’abord , le nombre de calorie dont nous avons besoin dépend de nombreux facteurs, difficile à calculer.

    Parce que nous n’avons pas les mêmes besoins caloriques. Ils dépendent de notre âge, de notre sexe, de notre morphologie, de nos activités physiques, du moment de la journée où les calories ont été consommées… et de bien d’autres variables.

    Donc nous avons tous des besoins différents et cela ne sert à rien de calculer des calories si on ne sait pas exactement de quel énergie notre corps a besoin pour fonctionner de manière optimum.

    Nous ne digérons pas tous de la même façon :

    Si nous nous basons sur ce qui est écrit sur les étiquettes pour perdre du poids , on fausse la donne.

    En effet nous n’avons pas tous le même métabolisme et digérer des aliments ne prend pas la même énergie si nous avons un système digestif qui fonctionne très bien que si on a une digestion lente.

    Le mode traditionnel de calcul des calories ne tient pas compte de l’influence de la digestion, ce qui entraîne une sous-estimation ou une sur-estimation pouvant aller jusqu’à 25%, estiment des chercheurs .

    Nous savons également que les produits les plus dures(barres de céréales par exemple) demandent plus d’énergie pour être digérés que les produits mous comme les bananes par exemple.

    Et cela les étiquettes indiquant les calories n’en tiennent pas compte.

    Les calories sont tout sauf une représentation correcte de ce qui se passe quand vous mangez et digérez vos aliments! Faire un régime en comptant les calories n’ a absolument rien de fiable et c’est le plus sur moyen de devenir obsessionnel.

    Les calories ne se valent pas :

    • Si vous mangez 1/3 de steak haché, vous mangez 113 calories;
    • Si vous mangez 2/3 de portion de riz vous mangez 113 calories;
    • Si vous mangez 1 portion de camenbert vous mangez aussi 113 calories.

    Si on part de là, cela voudrait dire que l’on peut échanger son 1/3 de steack haché par 2/3 de portion de riz et qu’au niveau énergétique ce serait l’équivalent puisqu’il y a le même nombre de calories.

    Mathématiquement cela fonctionne mais dans la pratique, si vous remplacez des protéines(steack) par des glucides(riz) que ce passe-t-il ? Et bien sachez que ces glucides vous feront grossir 10 fois plus vite que le même nombre de calories en protéines !

    Comme nous l’explique Frédérique Chataigner, spécialiste de la perte de poids :

    « S’il fallait compter quelque chose, ce serait la densité nutritionnelle contenue dans chaque aliment et leurs intérêts pour notre organisme.
    Je suis certain que vous allez comprendre cet exemple.
    Pensez vous que manger 1000 calories de sucreries ou 1000 calories de salade est le même impact sur votre corps ??
    À nombre égal, allez vous grossir avec 1000 calories de salades ??…certainement pas , car la salade contient des fibres, des vitamines du groupe B et rien qui ne fasse grossir.
    Vous pouvez toujours essayer d’en manger de grandes quantités, vous vous lasserez bien avant d’avoir grossi .
    En revanche vous allez obligatoirement grossir avec 1000 calories de sucreries car cette quantité dépassera vos besoins énergétiques et sera obligatoirement transformée en cellules graisseuses.
    En prime, il y aura un effet excitant sur vos cellules nerveuses, cela perturbera votre glycémie ( risque de Diabète), abîmera vos dents, accélérera le vieillissement de vos cellules et tuera une partie de vos neurones ( risque d’Alzheimer) sans parler de son effet d’activation des envies de sucre (compulsions)et acidifiant de votre organisme ( arthrose).
    Il est évident qu’il ne faut pas beaucoup de sucreries pour arriver à 1000 calories contrairement à la salade, même si vous mangiez un kilo de salade, elle ne vous ferait toujours pas prendre de masse grasse contrairement à cent grammes de sucreries. »
    Frédérique Chataigner,extrait du livre
    La méthode Chataigner: 7 étapes simples pour atteindre votre poids de forme .

     

    La restriction calorique fonctionne à court terme :

    Il est vrai que lorsqu’on se met à compter les calories et à réduire drastiquement les apports, on maigrit.

    Mais pour combien de temps ?

    Affamer notre corps est très mal perçu physiologiquement comme psychologiquement et tôt ou tard on finit par craquer.Notre corps possède une mémoire et n’aime pas la privation.

    Dès qu’on arrête de compter les calories, notre corps adapte notre métabolisme de crainte d’une nouvelle privation.

    Notre métabolisme ralentit alors et nos dépenses énergétiques sont moins importantes qu’avant même si on se dépense physiquement.Notre corps se met alors en mode stockage et reprends les kilos perdus.Nous laissant complètement démunis.

    Pour maigrir durablement, il faut donc garder une alimentation équilibrée et respecter la physiologie de notre corps.

    C’est ce que permet la méthode Chataigner. Une prise en charge globale du comportement alimentaire grâce à des conseils judicieux en nutrition.Des séance d’hypnose permettent d’agir au niveau inconscient, pour changer durablement les comportements alimentaires.Enfin la nutrithérapie permet de réguler les hormones pour que celles-ci facilitent la perte de poids.

    Pour vous aider à maigrir à Grenoble et à Gap.

    Cabinet d’hypno-nutrition de Grenoble

    07 66 86 94 04

    Cabinet d’hypno-nutrition de Gap

    06 99 54 97 90

    Laurence Vignal  et Eddy Belleville à Gap et Grenoble www.nutrition-hypnose.fr