Perte de poids : Les 5 erreurs à éviter

 

 

 

Bien souvent, quand on cherche à perdre du poids, on change son comportement alimentaire. Et si certains gestes sont bénéfiques, d’autres sont contre-productifs.

Petit tour d’horizon des erreurs qui nous empêchent de maigrir.

1. Compter les calories :

régime = diminution des calories

C’est le premier réflexe de la plupart des personnes qui veulent maigrir. Elles se disent qu’en diminuant drastiquement les quantités ingérées, elles vont forcément mincir !

Erreur, en agissant ainsi, elles risquent de tout bonnement bloquer la perte de poids.

Votre corps va certainement se retrouver rapidement en carence des nutriments dont il a besoin pour fonctionner et du coup, il va chercher à en récupérer à tout prix.

Il va donc se mettre à stocker beaucoup plus.

Certains organes, eux vont se trouver privés de leur carburant, et il vont fonctionner nettement moins bien. C’est le cas de la thyroïde, le chez d’orchestre du corps humain. Et quand la thyroïde bloque, il est plus difficile de perdre du poids.

Alors, évidemment, quand on entend et qu’on lit partout que le régime hypocalorique est nécessaire pour maigrir, mon discours est difficile à comprendre.

Mais ce ne pas parce que les médias vous rabâchent que pour maigrir il faut manger moins, qu’ils ont forcément raison.

Si les régimes fonctionnaient sur le long terme, cela se saurait !

Les régimes fonctionnent uniquement à court terme :

Alors,  même s’il vrai que dans un premier temps, en vous affamant vous allez perdre du poids.

Il est plus que probable que dès l’arrêt de votre régime, vous allez regagner les kilos perdus et il est même possible que vous en gagnez certains en plus.

N’avez-vous jamais entendu parler de ” l’effet yoyo ” ?

Ce n’est ni plus ni moins que le corps qui s’oppose à un régime hypocalorique drastique.

Ce qui m’ennuie le plus dans tout ça, c’est que beaucoup de personnes semblent se résoudre à ce constat et vivent éternellement au régime pour ne pas reprendre les kilos perdus au prix de tant d’efforts.

Et pourtant, une alternative existe.

Modifier son alimentation oui,  mais dans le respect de notre métabolisme et en nourrissant nos hormones!

C’est ce que propose la méthode Chataigner.

Un rééquilibrage alimentaire, des séances d’hypnose et une optimisation de vos hormones.

Retrouver les Hypno-nutrtionnistes certifiés méthode Chataigner sur cette page:

https://www.methode-chataigner.com/notre-reseau

2. Fuir tout ce qui est gras :

Réflexe évident de toute personne désirant perdre du poids. En effet suivant la croyance populaire, le gras ferait grossir! Comment pourrait-il en être autrement !

Certaines matières grasses nous aident à maigrir

Et pourtant ! Si je vous disais que le bon gras permet de lutter contre les addictions au sucre et contre les compulsions alimentaires. Oui oui, vous lisez bien. Les bonnes matières grasses, naturellement présentes dans notre alimentation nous aident à maigrir! Tout simplement parce qu’elles nourrissent nos hormones. Les 4 neuromédiateurs impliqués dans la gestion du poids ont tous besoin de matière grasse pour être synthétisés. Alors bien sur les matières grasses qui nous intéressent sont celles présentes à l’état naturel dans notre alimentation. Je ne vais dont pas vous dire que les gras ultra-transformés des hamburgers ou des plats préparés industriels vont vous aider à maigrir. Non, ce gras là est à éviter le plus possible.

Par contre, la matière grasse que vous trouvez dans les huiles, comme l’huile d’olive, par exemple, dans les œufs ou dans l’avocat. Ce gras là vous est bénéfique. Il est essentiel aux membranes de vos cellules et particulièrement de vos neurones. Et pourtant, en matière de perte de poids, l’avocat n’a pas bonne presse. Il est pourtant particulièrement rassasiant.

L’avocat, un allié minceur

Manger un demi-avocat frais à l’heure du déjeuner permettrait de réduire la sensation de faim de 40% pendant des heures. L’avocat contient une quantité importante de fibres qui permettent de lutter contre la constipation, ennemi juré de la perte de poids.

L’avocat permet de réduit le mauvais cholestérol et suivant certaines études, il préviendrait même les maladies cardiovasculaires.

De bonnes matières grasses sont également présentes dans les oméga 3 que vous trouvez dans les poissons gras comme le saumon, le hareng ou les sardines ainsi que dans les graines de chia, par exemple. Ce gras là est essentiel à votre bonne santé et il est capable à lui seul de couper les envies de grignoter du sucré.

Ce qui vous fait grossir, c’est le sucre, pas le gras !

3. Manger des produits allégés :

C’est une boisson light vous en prendrai bien une deuxième !

N’est il pas rassurant de voir écrit 0% sur les emballages ? On se dit que c’est bon pour nous.

Seulement voilà !

Selon des chercheurs les produits light favoriseraient le surpoids et le diabète en trompant le cerveau et en agissant sur notre flore intestinal.

Tout d’abord, pour épaissir un yaourt ou tout autre produit allégé, les industriels rajoutent de la gélatine de porc. Sinon la texture serait trop liquide. Quand on sait que la gélatine est issue de la macération de peaux et d’os de porc, le yaourt light n’a plus l’air si sain que ça.

Et puis, il faut dire qu’après un yaourt allégé on a toujours aussi faim, alors on a plus facilement tendance à en manger un deuxième. D’autant plus que le fait qu’il soit allégé nous déculpabilise, alors on se dit qu’on peut en manger plus.

L’aspartame, plus dangereux qu’il n’en a l’air

En plus de la gélatine de porc, la plupart des produits allégés contient de l’aspartame. Un édulcorant bien connu qui a l’air tellement inoffensif qu’on en met partout (même dans les chewing-gums et les bonbons pour enfant) .

L’aspartame est un savant mélange d’acide aspartique, de phénylalanine et de méthanol. L’équivalent de ce qui fait rouler les scooters. Et pour ne rien gâcher, ce mélange est volatil et s ‘évapore à 30°, aimantant au passage les métaux lourds pour les fixer dans le cerveau.

Ce qui augmente les risque d’Alzheimer, de perte de vue, de tumeurs cérébrales et  de migraine.

L’aspartame, leurre notre organisme

Notre corps, à première vue ne fait pas la différence entre le vrai sucre et l’édulcorant. Le goût sucré déclenche une sécrétion d’insuline pour que le sucre puisse rentrer dans les cellules.

Or avec l’aspartame, il n’y a pas de sucre. Le corps produit ainsi de l’insuline sans que cela soit nécessaire. Le métabolisme du sucre au long terme se trouve bouleversé et les cellules peuvent devenir résistantes à l’insuline, entraînant un pré-diabète.

L’aspartame modifierait même notre flore intestinale, entraînant ainsi, entre autre, des troubles digestifs .

4. Négliger l’activité physique :

Difficile de perdre du poids en restant assis toute la journée dans un canapé.

En faisant de l’exercice physique, on produit du muscle et plus on a de muscle moins on a de matière grasse. En effet, plus on a de muscles et plus, notre corps va dépenser de l’énergie au repos. L’exercice physique permet donc d’augmenter notre métabolisme de base , ce qui nous aide à maigrir.

Conclusion, une personne qui fait régulièrement de l’activité physique aura moins tendance à stocker les graisses.

Bouger une demi-heure par jour est donc une nécessité quand ont veut s’affiner. La marche, par exemple permet de faire travailler toute la chaîne musculaire. Pour ceux qui n’ont vraiment pas le temps, l’exercice fractionné Tabata, est très intéressant.

Quatre minutes pour perdre du gras

Le principe, alterner 20 secondes d’effort maximal puis 10 secondes de repos et ce pendant 4 minutes. Le rythme cardiaque et le métabolisme sont augmentés.

Le gros avantage de la méthode Tabata, c’est que l’effet perturbe au delà de l’exercice. Quelques heures après votre séance, votre métabolisme continue de brûler des graisses et vos 4 minutes d’efforts sont à minima équivalents à une demi-heure de marche. Vous trouverez plein d’exemples de séances de Tabata sur internet et Youtube.

5. Ne rien faire contre votre stress et vos insomnies :

Le stress peut faire grossir

Les personnes stressées vont naturellement avoir tendance à se réfugier dans la nourriture. Certains aliments doudous permettent de s’apaiser, particulièrement tout ce qui est sucré.

Le stress déclenche une production de cortisol, favorisant ainsi le stockage des graisses au niveau du ventre. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence une concentration accrue des récepteurs au cortisol au niveau de la ceinture abdominale. Pour le corps qui dit stress dit danger. L’organisme va donc mobiliser toute son énergie pour faire face au danger et se met à stocker les graisses. Même le métabolisme des sucres est modifié en cas de stress prolongé et la sensibilité à l’insuline diminue.

L’importance du sommeil dans la perte de poids

Non seulement le sommeil est primordial pour vous maintenir en bonne santé, mais en plus il a une incidence sur votre ligne.

Les insomnies dérèglent nos hormones

En cas de manque de sommeil, il y a production de ghréline. Appelée aussi hormone de la faim, elle déclenche des fringales irrépressibles.

Mais le manque de sommeil agit également sur notre métabolisme. La fatigue pousse celui-ci à s’économiser et donc à moins dépenser d’énergie.

La plupart de nos hormones sont synthétisées la nuit et lorsqu’on manque de sommeil, on en produit beaucoup moins. Or ces hormones sont essentielles à la bonne régulation de notre poids. Il donc important de bien dormir et si ce n’est pas le cas,  je vous invite à prendre vos insomnies au sérieux.

Pour bien dormir

Des gestes simples permettent d’améliorer son sommeil.

Pensez à alléger votre repas du soir.

Détachez-vous de vos écrans au moins une demi-heure avant de vous coucher pour préserver la synthèse de mélatonine.

Pour la cogitation mentale qui peut vous empêcher de vous endormir, penser à la méditation ou à la pratique de la cohérence cardiaque qui facilite l’endormissement. Vous trouverez des exercices de cohérences cardiaques très faciles à réaliser chez vous, sur internet et sur Youtube.

L’hypnose s’avère également particulièrement efficace dans les troubles du sommeil en calmant le système nerveux.

Retrouvez-nous  pour un programme minceur complet:

https://www.methode-chataigner.com/notre-reseau

 

Nous venons de voir 5 erreurs communes qui peuvent vous empêcher de perdre du poids.

La régulation de votre masse corporelle est multi-factorielle et il est particulièrement important de considérer tous les facteurs qui peuvent entrer en jeu.

Pour perdre du poids le plus naturellement possible, la méthode Chataigner s’impose comme une des méthodes les plus efficaces et les plus respectueuses de notre physiologie.

Elle permet une prise en charge global du comportement alimentaire en associant conseils en nutrition, hypnose et nutrithérapie.

Vous voulez en savoir plus sur notre méthode pour perdre du poids:

Cliquez-ici.

 

Cabinet d’hypno-nutrition de Grenoble

07 66 86 94 04

Cabinet d’hypno-nutrition de Gap

06 99 54 97 90

1 réflexion sur “Perte de poids : Les 5 erreurs à éviter”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 21 =